Seed-of-Life.svg.png

La Naturo, Quésako ?

On la retrouve déjà au temps d’Hippocrate (460 – 356 avant JC),  médecin grec du siècle de Périclès, considéré comme « le père de la médecine ». Hippocrate prônait déjà la diététique associée aux quatre éléments et à la théorie des humeurs (le sang, la lymphe…) qui constituent le corps humain. 

Hippocrate appliquait ainsi les lois de la nature et de la physiologie pour révéler à chacun « son médecin intérieur », c'est-à-dire des processus naturels de régénérescence propre à chacun voire d’auto guérison.

 

Les 5 principes de la naturopathie, établis par Hippocrate, sont :

  • en premier lieu ne pas nuire ("primum non nocere")

  • la nature est guérisseuse ("vis medicatrix naturæ")

  • identifier et traiter la cause ("tolle causam")

  • détoxifier et purifier l'organisme ("deinde purgare")

  • la naturopathie enseigne ("docere") 

 

 

 Les 4 piliers naturopathiques :

 

 • VITALISME dont le principe est le potentiel d’énergie vitale de l’organisme = Prana, Qi, Ki, etc. La naturopathie reconnaît la vie comme l'entité : énergie vitale + matière. Je vais toujours travailler en faisant réagir cette force vitale qui est en vous et qui vous a été donnée à la naissance.

 

• HUMORISME : les humeurs sont les liquides corporels c'est à dire : le sang, la lymphe, etc. Le corps en est composé à 70%. Tous les organes du corps relèvent de l'activité de ces humeurs. Le Dr Salmanoff disait : « notre corps est une grande baignoire ». 

Si ce bain est marécageux et stagnant, les cellules souffrent, s'asphyxient, ne peuvent plus fonctionner, meurent prématurément entraînant un dysfonctionnement des organes et des systèmes. Donc, c'est toute la machine organique qui se grippe. C’est la notion d’encrassement de l’organisme qui est en fait à l’origine de bon nombre de troubles. 

Au contraire, si les humeurs sont de qualité, fluides, les cellules vont pouvoir vivre, accomplir leur mission et faire fonctionner notre organisme de façon optimale. Nous pourrons éviter les surcharges, les carences.

La naturopathie veille à l'accompagnement de ces processus biologiques. 

 

• CAUSALISME : le pourquoi ? Je recherche les causes des dysfonctionnements. Je ne fais pas de diagnostic en travaillant sur le symptôme.Je vais chercher les erreurs de vie qui ont pu engendrer l’élaboration du problème en question de façon à revenir aux lois biologiques pour essayer de le faire disparaître.

 

• HYGIENISME : l’art de vivre simplement et sainement. De retrouver le contact avec le milieu naturel et vital. La naturopathie c'est l'harmonie entre nos différents systèmes et fonctions. Harmonie interne avec l’homme envisagé dans sa globalité. C'est aussi l'harmonie entre l'intérieur et l'extérieur : notre environnement, le retour aux lois biologiques qui conditionnent l'espèce vivante et la protection du milieu.